Questions et réponses en raison de la crise du coronavirus

Questions et réponsesen en raison de la crise du coronavirus

planoalto et le virus

Les activités en plein air renforcent le système immunitaire

Nous espérons que vous êtes en bonne santé et aussi impatients que nous de poursuivre nos voyages d’apprentissage. Nous avons élaboré un concept de protection qui est une condition de nos activités.

Nous suivons les directives de l’OFSP et des cantons ainsi que les concepts de protection de la SVEB et d’Erbinat. Il est possible que certains détails soient modifiés ou clarifiés avant notre prochain module-à cet égard, nous restons flexibles.

Il y a beaucoup de choses que nous pouvons faire comme d’habitude, mais il faudra aussi procéder à quelques ajustements. Dans un avenir proche, nous devrons tous peser sans cesse ce que nous considérons comme raisonnable et déterminer où adapter notre comportement, où faire des compromis et où vivre consciemment avec un risque potentiel. Dans ce contexte, nous devons aborder des valeurs telles que la solidarité, la sécurité, la liberté et la responsabilité personnelle ou l’autonomie. Ces débats sont précieux et constituent un bon champ d’action dans le cadre de l’accompagnement des personnes dans les processus de développement.

Le lien social, la proximité humaine, le partage d’expériences, les méthodes axées sur le corps et le contact physique sont des qualités essentielles de notre travail chez planoalto et nous sommes convaincus que ces qualités sont importantes – aussi et surtout au service de la santé et de la guérison.

Donc, si nous sommes maintenant autorisés à reprendre notre travail, nous ne renoncerons pas complètement à ces qualités. Nous sommes prêts à faire des compromis ici et là et nous prenons notre concept de protection au sérieux, mais nous sommes aussi assez honnêtes pour dire qu’il y aura des situations où la distance sera inférieure à 1.5 m dans nos modules ou que nous continuerons à travailler davantage à la réduction des distances sociales, indépendamment de la distance physique. Un risque potentiel d’infection subsiste si une personne infectée se présente dans un module. C’est là que notre responsabilité personnelle s’impose.

Alors, à notre prochaine rencontre, nous vous invitons à un accueil chaleureux, sans se serrer la main ni s’embrasser. Nous vous demandons de prendre soin de votre propre hygiène des mains et d’apporter, par exemple, un savon biodégradable ou un désinfectant et votre propre serviette. Nous mangerons bien sûr ensemble, mais probablement que pour une fois, toutes les assiettes ne seront pas distribuées en cercle. Notre cercle autour du feu sera un peu plus grand et les camps de nuit un peu plus indépendants… Mais nous aurons des situations où nous nous rapprocherons les uns des autres dans des séquences d’exercices, où nous parlerons ou agirons intensivement les uns avec les autres et nous passerons beaucoup de temps ensemble, que ce soit au coin du feu ou sous le soleil. Nous respectons la réglementation en vigueur concernant l’obligation de porter des masques pour nous protéger à la fois contre une éventuelle infection et contre les mesures de quarantaine. Veuillez vous assurer que vous avez toujours votre (vos) masque(s) facial(s) avec vous et que vous les portez si nécessaire. Actuellement, nous avons une obligation générale de porter un masque dans toutes les situations de groupe, à l’intérieur et à l’extérieur.

Si vous vous sentez malade ou présentez des symptômes de la maladie Covid-19, veuillez rester chez vous. Même si vous pensez qu’il y a un risque accru d’infection, par exemple parce que vous avez sciemment eu un contact étroit avec une personne infectée dans les 10 jours précédant le début du cours, veuillez rester chez vous et nous informer de votre absence le plus tôt possible. Décidez vous-même si vous pouvez venir à un module de formation ou à un séminaire avec un bon sentiment, même si, par exemple, vous vous occupez d’une personne qui appartient au groupe à risque.

Dans tous les cas, nous nous associons à la confiance, à l’orientation des ressources et à la recherche de solutions, ces “engrais sociaux” utiles. Tout ne sera guère différent après cette crise, mais nous pouvons et voulons nous assurer que certaines choses évolueront dans un sens positif…

A bientôt, cordialement, l’équipe de planoalto (03.11.2020)

 

QUELLE EST L'ATTITUDE DE PLANOALTO DANS LA SITUATION ACTUELLE ?

Valoriser les ressources, trouver des solutions, profiter de la nature, maintenir la confiance et la communauté.

Le signe chinois de la crise se compose de deux éléments, l’un signifiant le danger et l’autre l’opportunité. Un danger est le virus lui-même, un autre danger est la façon dont nous, en tant que société et en tant qu’individus, faisons face à cette situation. Il n’est pas facile pour nous de reconnaître les opportunités dans le flot d’informations et la peur collective.

Le “Social Distancing” touche le cœur de notre travail chez planoalto – nous sommes habitués à la proximité humaine. À notre avis, notre société souffre d’une trop grande distance sociale dans de nombreux domaines. Otto Scharmer décrit la séparation sociale comme l’une des trois grandes crises actuelles de l’humanité. Il est compréhensible qu’il soit utile de garder une distance physique pour se protéger contre l’infection par le virus corona. Nous devons maintenant trouver des moyens de vivre la proximité et la connectivité sociales, même à distance physique.

L’expérience de la nature contribue à une bonne santé. Il existe de nombreuses études qui montrent comment l’exercice dans la nature, la natation en forêt ou les plantes nous affectent. “La marche est la meilleure médecine de l’homme”, comme le disait Hippocrate. Et Clemens G. Arvay affirme qu’un séjour d’une heure dans la nature peut augmenter les propres cellules de défense de l’organisme jusqu’à 40% et que toutes les plantes et même la vue des arbres depuis la fenêtre ont une influence positive évidente sur les processus de récupération. Tant que cela est autorisé, faisons une promenade dans la nature, cuisinons en famille sur le feu, faisons un solo en montagne, peut-être seul mais bien connecté.

Nous aimerions également faire quelque chose de significatif pendant cette période : écrire des lettres et des articles de blog, faire des exercices de pleine conscience, cultiver nos feux et profiter du temps dans la nature. Les défis actuels comprennent au moins la possibilité de s’aligner et s’engager pour les choses qui sont vraiment importantes pour nous.

Nous espérons pouvoir bientôt profiter à nouveau de communautés solides et de proximité sociale autour de feux communs, avoir des conversations inspirantes, entreprendre ensemble des voyages d’apprentissage et profiter de rencontres vivants !

UN MODULE DE MA FORMATON EST ANNULÉ EN RAISON DE LA "SITUATION EXTRAORDINAIRE". QU'EST-CE QUI SUIT ?

Les séminaires et les modules seront reportés, nous reprendrons le cours dès que possible.
En raison des mesures imposées par la Confédération suisse en rapport avec le coronavirus, nous suspendons les cours jusqu’au 19 avril au moins. La suite des événements ne peut pas être planifiée pour le moment. Nous suivons le règlement de l’OFSP et reprendrons les activités de cours dès que cela sera possible et justifiable. Pour les modules de cours dans d’autres pays, leurs réglementations doivent également être respectées.

Les séminaires et les modules de cours concernés sont généralement reportés, c’est-à-dire qu’ils ont lieu à une date ultérieure. Nous communiquerons les dates de report sur notre site web dès que possible. Nous informons également directement les participants aux cours concernés.

Dans le cas de formations comportant plusieurs modules, nous essaierons de réaliser les modules ultérieurs comme prévu et de proposer de nouvelles données pour les modules qui sont annulés.

JUSQU'À QUAND LES DATES DES ACTIVITÉS REPORTES SONT-ELLES FIXÉES ?

Dès que nous saurons quand nous pourrons reprendre les activités, nous déterminerons les dates des activités reportés et les communiquerons via le site web et les courriers personnels.

Le Conseil fédéral décide étape par étape, en fonction du déroulement du processus et de la dynamique du développement. Nous devons suivre le rythme de ce processus et revoir et ajuster constamment nos propres stratégies.

Nous connaissons dans l’activité du canoë cette planification fluide et qui sait s’adapter. Elle implique une prise de responsabilité et nous amène de la joie. Actuellement, nous nous entraînons en ce moment à rester détendus, à reconnaître et interpréter les courants avec prévoyance afin de pouvoir réagir de manière appropriée.

C’est donc ce que nous ferons (ou devrons faire) dans cette situation également. C’est pour cette raison nous demandons de la patience.

EN CE MOMENT, FAIT-IL DU SENS QUE JE M'INSCRIVE À UNE ACTIVITÉ?

Oui, volontiers! La joie anticipée fait spécialement du bien en ce moment.

Nous sommes heureux que, même dans cette “situation extraordinaire”, de nombreuses personnes pensent positivement et restent confiantes. Nous recevons toujours des inscriptions pour le début des cours à l’automne et nous apprécions beaucoup cela. C’est aussi une forme d’orientation vers la santé et la solidarité.

Nous supposons qu’après la période de “distanciation sociale”, le besoin des possibilités de proximité sociale saine et de rencontres humaines authentiques sera encore plus fort. Cette période offre la possibilité de reconnaître à nouveau ce qui est vraiment important pour nous et à quel point les activités communes, la vie simple en plein air et les sorties dans la nature sont précieuses.

QUELLES SONT MES OPTIONS SI JE NE PEUX PAS M'ARRANGER DE PARTICIPER AUX MODULES DÉPLACÉS DES MODULES DÉFAILLANTS ?

Solutions individuelles selon accord avec nous – module dans un autre groupe pour rattraper le module – règlement d’absence adapté – options d’équivalence.

Il est clair pour nous que cette situation exige de la bonne volonté et de la flexibilité de la part de chacun d’entre nous. Si la date de report vous ne convient pas, nous chercherons ensemble d’autres possibilités! Il peut s’agir, par exemple, du même module dans un autre cursus ou de votre participation au module l’année suivante. Les deux options n’entraînent pas de coûts supplémentaires.

QUE PUIS-JE FAIRE PENDANT LA PÉRIODE OÙ MON MODULE DE FORMATION AURAIT EU LIEU ?

Pour beaucoup d’entre nous, cette période n’est pas seulement synonyme de ralentissement, mais aussi de nouveaux engagements. Nous allons proposer des informations et des inspirations. Ces propositions sont destinées à compléter votre formation et devraient vous aider à utiliser ce temps pour vous-même, à réaliser vos projets pratiques, à rédiger votre “portolio”, à mettre en pratique vos compétences ou à approfondir des sujets intéressants.

LA SITUATION ACTUELLE ME MET DANS UNE IMPASSE FINANCIERE. QUE VOYEZ-VOUS COMME POSSIBLITÉ ?

Appelez-nous ou envoyez-nous un mail.

Dans cette situation, il est important pour nous de trouver des solutions humains. Les effets sociaux et économiques de la crise de Corona sont encore difficilement prévisibles. Il faudra probablement faire preuve de patience.

En principe, nos conditions générales s’appliquent et nous proposons de toute façon un paiement très souple par tranches. Mais si vous vous trouvez dans une impasse financière, veuillez nous contacter personnellement afin que nous puissions trouver une bonne solution individuelle.

J'AI BESOIN LE CERTIFICAT À L'HEURE PRÉVUE POUR UN NOUVEL EMPLOI. QUE PUIS-JE FAIRE ?

Appelez-nous ou écrivez-nous un mail.

Nous ne pouvons pas garantir un calendrier fixe pour le moment. Cependant, nous sommes connus pour nos solutions créatives et nous pourrions les aborder individuellement dès que nous pourrons à nouveau donner des cours. Dans ce cas, veuillez nous contacter personnellement.

MON COURS/MODULE AURA LIEU EN MAI 2020. JUSQU'À QUAND PUIS-JE ESPÉRER ÊTRE INFORMÉ DE LA TENUE OU NON DE CE MODULE ?

Nous vous informerons dès que nous disposerons d’informations fiables.

Les mesures imposées par le gouvernement fédéral resteront en vigueur au moins jusqu’au 19 avril. La suite des événements ne peut pas être planifiée pour le moment. Nous sommes guidés par les dispositions de l’OFSP et reprendrons le cours dès que cela sera possible et responsable. Pour les modules de la formation dans d’autres pays, leurs réglementations doivent également être respectées.

Si nous pouvons reprendre les activités, nous le ferons volontiers. Même selon les évaluations restrictives de l’OFSP, les activités de plein air sont moins problématiques que les séances en salle.

Il se peut que nous ne puissions fournir des informations qu’à court terme ; dans tous les cas, nous veillons à ce que les informations soient fournies de manière aussi offensive et précoce que possible. Si la communication à court terme signifie que les participants ne peuvent pas assister à un module, nous chercherons ensemble des alternatives.